Quelques mots sans les accents (clavier anglais oblige) depuis Port Fairy ou nous venons de terminer la Great Ocean Road. Pour vous decrire cette route magnifique battue par l’ocean et par les vents, prenez une pointe de Bretagne, un zeste d’Irlande, une touche de Guadeloupe, des parfums d’Afrique australe, jetez-y des perroquets et des kangourous et quelques surfeurs dans un ocean rugissant sa colere. Voila, c’est ca la Great Ocean Road. Et puis, le long de la route il y a tous ces Australiens si accueillants. Pas un soir sans que ayons ete abrite chez un eleveur, dans une grange, dans un hotel ou le patron nous a invite a passer la nuit ou encore dans cette maison d’ou nous vous ecrivons. Ici Tony, Marilyn et Megan revent de France. Ici, on a pu passer un dimanche en famille pour recharger les batteries. Ce matin nous reprenons la route pour entrer dans les terres. Direction le parc national des Grampians. Puis ce sera Adelaide, ou, c’est promis, on vous racontera tout dans le detail. Promis, jure (mais pas crache parce qu’avec le vent de face qu’on a…). Les pignons voyageurs.