27 juin – 5 juillet 2010

IMG_7113IMG_7091

Ce que nous avons retenu de ce pays en crise, c’est bel et bien qu’il est malade de ses excès et que les Grecs semblent vivre au dessus de leurs moyens. On y a parfois peiné à trouver un commerce alimentaire ouvert. Seuls les stations services fleurissent et se multiplient malgré des prix au litre bien supérieurs à ceux de la France. Ici c’est le royaume de la voiture. “Aller en vacances dans les îles grecques coute plus cher qu’un séjour à Dubaï”, nous explique une jeune femme grecque qui y prépare son voyage. Mais tu vas y faire quoi à Dubaï ? Bah… skier sur la neige synthétique, du shopping ! ”nous répond-elle comme une évidence.  No comment.

Nous aurons aimé dans le pays d’Ulysse l’accueil que nous a réservé une famille… albanaise ! Mondi, bosseur, a  longtemps été clandestin errant de petit boulot en petit boulot avant d’avoir ses papiers et de pouvoir créer son enreprise de maconnerie. Aujourd’hui, dans sa maison où a pu le rejoindre sa famille, ca respire le bonheur. Nous aurons le plaisir de savourer cette hospitalité, entourés et gâtés par sa femme, ses frères et soeur.  Ici , nous avons retrouvé ce sens de la famille que nous affectionnons tant.

IMG_6946

Les vélos sur un bateau, nous quittons le continent pour un repos “mérité” sur l’île de Thassos avant la déferlante de touristes bruyants, pressés, déja “autobronzés”… Remise en état des vélos les pieds dans l’eau, les fesses sur le sable doux.

Pays aride battu par le soleil, la Grèce a mis sur notre route son meilleur ambassadeur : Filos, un maҫon qui gueule sa joie de vivre et nous invite dans le café de Maria pour qu’on s’y rafraîchisse. On ne comprendra rien de ce qu’il nous racontera avec son haleine au raki mais on se sentira bien, entouré de sa gentillesse.

IMG_7058IMG_7008

Puis nous nous élancerons pour nous perdre et nous épuiser sur une piste défoncée qui longe les bords de la mer Egée à travers de vénérables oliviers, parsemés de vestiges grecs que les routes touristiques ont oubliés. Naturellement, nous y avons planté quelques figuiers… Et puis nous avons pris l’autoroute à remonter le temps : la voie Egnatia, première route romaine vers l’Orient. Elle a vu passer Alexandre le Grand, les conquérants ottomans partis prendre les Balkans… ainsi que deux cyclos partis s’emparer de leur rêve : Istanbul !!

IMG_7199