Première image de France © A Tour de Roues

Dimanche 1er avril, 15h04, 685 ème jour, km 24 779 Le petit bout de tôle sur lequel est écrit « France » scintille tant nos yeux sont noyés d’émotion. Un petit col de rien du tout entre Port Bou et Cerbères ; l’Espagne et la France ; le ciel, la terre et la mer. Les yeux vers le soleil, les premières pensées vont à Maman qui de là-haut veille sur nous. A elle qui était inquiète en nous voyant partir il y a deux ans, nous voulons juste lui dire que nous sommes de retour, que nous avons accompli notre aventure, que nous lui offrons chaque kilomètre de cette grande promenade sur le globe, qu’elle nous manque tant.

« On est en France !!! », hurle Emilie à cheval sur la frontière. Lluis et Dani, un couple de catalans passant par-là acquiescent, interloqués. Ils n’ont pas le temps de comprendre ce qu’il leur arrive que déjà on leur fait la bise :
- Vous êtes notre premier « bonjour » depuis deux ans, ça mérite la bise !
- Deux ans ?! Mais où étiez-vous donc ?
On explique, la discussion s’engage. Lluis et Dani supplantent Marianne, la Joconde, VictorAvec Lluis et Dani, nos premiers Français catalans Hugo et tous les autres porte drapeau tricolore : « Vous avez bien fait de prendre ces deux années pour découvrir le monde. Bienvenu à la maison. Vous allez voir, le pays est beau ».  Le hasard fait de ces deux inconnus, à l’accent rocailleux, les plus illustres ambassadeurs de France, là pour nous accueillir malgré eux, là pour nous rassurer sur ce pays presque devenu « étranger » après tout ce temps passé sur les routes du monde. Nous nous étions jurés d’embrasser les premiers français que l’on trouverait à la frontière. Un douanier, un routier, un ronchon… peu importait. On voulait embrasser la France, voir comment elle nous accueillerait. Nous voilà rassurés.

Premiers kilomètres en France © Antoine Sanchez

Quelques kilomètres plus loin, une voiture s’arrête : Antoine et Marie, les cousins de Sorède nous ont fait la surprise de venir à notre rencontre. Retrouvailles, émotion, on sent que nous venons de raccrocher le dernier maillon de la chaîne, que l’on va pouvoir commencer à ouvrir les sacoches pour en sortir les récits, les souvenirs…Le soir, dans le confort de la maison des cousins, au pied du massif des Albères, on se couche avec cette phrase en tête : « Dimanche 1er avril 2012, ce n’est pas une farce, nous sommes en France ».

Retrouvailles avec Antoine et Marie © A Tour de RouesCette entrée  en France scelle les derniers tours et détours d’Europe : après la douceur italienne et la pause « touriste » à Rome avec les grands-parents, nous avons pris un bateau pour Barcelone. Vingt heures de traversée plus tard, c’est Elise, la petite sœur qui nous attendait pour quelques tapas et sangrias. Nous avons abandonné nos vélos le temps d’un aller-retour éclair à Paris en avion pour une fête de famille surprise avant de reprendre la route sous le soleil de la Costa Brava.  Pas de grande aventure à raconter, juste la douceur du retour et une pointe d’appréhension : celle, dans quelques semaines, de ne plus avoir un horizon différent chaque matin au petit-déjeuner.
Programme libre en France sur la route jusqu’à Orléans, des zig-zag chez les amis et la famille. Rendez-vous dans quelques semaines pour vous faire découvrir la France à travers le regard de deux « étrangers » à vélo, et pour poser le point final à ce carnet de route que vous avez été nombreux à suivre.

Retour en douceur le long de la mer Méditerranée

Et pour le plaisir, retour en images sur l’Italie et l’Espagne, nos dernières pérégrinations étrangères…

Vatican © A Tour de Roues Rome, Le Colisé © A Tour de Roues Saint Pierre de Rome © A Tour de Roues Panoplie des parfaits touristes à Rome © A Tour de Roues Entrée à Rome © A Tour de Roues Fontaine de Trévi, Rome © A Tour de Roues Au bout du monde © A Tour de Roues Frère et soeur à Barcelone © A Tour de Roues Barcelone avec Elise © A Tour de Roues Intérieur de la Sagrada Familia © A Tour de Roues Pimkipou ! © A Tour de Roues Attentionles grand-mères catalanes ne plaisantent pas © A Tour de Roues Costa brava espagnole © A Tour de Roues Cap de Creus, Espagne © A Tour de Roues