De la Suisse à l’Italie

L'Europe 3 Comments »

Nous venons de le franchir. Le cap des 1000 km est derrière nous, entre la Suisse et l’Italie. Plus que 24 000 autres à accomplir.

Et aux vues de la richesse des paysages et des rencontres, nous mesurons la richesse de ce qui nous attend.

1000 km

Pour gagner l’Italie, il a fallu prendre de la hauteur. A 2005 mètres d’altitude (et en empruntant l’ancienne route – les connaisseurs apprécieront), nous avons vaincu le col du Simplon au prix de plusieurs litres de sueur au milieu des neiges.

"Passaran !"

Peu de temps auparavant, en nous arrêtant prendre une photo, un couple sort de sa maison et nous interpelle :

“Vous avez le temps pour prendre un café ?”

Nous repartirons à regret de chez Rodolphe et Marie-Jo bien plus tard, les poches pleines de chocolats et de conseils pour les routes que nous allons prendre et qu’ils ont déjà parcourues. Et puis, elle a mis du temps à nous l’avouer avec sa grande modestie, mais Marie-Jo a déjà grimpé un grand nombre des cols des montagnes d’Europe … “oh, mais sans les sacoches” précise-t-elle comme pour s’excuser.

Ils nous retrouveront  le lendemain sur la route, juste pour le plaisir de nous offrir un coca frais. Des surprises comme celles-ci donnent une énergie (d)étonnante.

Depuis ce jour, il ne se passe pas une journée sans que l’on nous arrête pour nous offrir à manger, des encouragements, un plein d’essence pour notre réchaud…

C’est la saveur de notre voyage dont le rythme se calque sur celui des rencontres et non plus sur celuin des objectifs à atteindre.

Notre premier arbre a été planté en Suisse. Quant à l’Italie, c’est une forêt qu’il va nous falloir planter.

Geneva !

L'Europe 8 Comments »

Morvan, terre de forêt

Ca y est, la frontière est derrière nous. Nous voilà en Suisse. Nous avons atteint Genève  hier soir à 22h. Neuf heures passées sur la selle pour près de 100 km de montagne, dont 65 km de montée et 1530 mètres de dénivelé. Dur, le col de la Faucille !

Durant cette première semaine, nous avons affuté nos cuisses sur les reliefs du Morvan, affronté le froid vent du nord-est qui a ralenti notre progression et endurci notre corps, savouré les magnifiques campagnes de France et découvert la liberté, la vraie, celle de planter la tente en choisissant le paysage que nous voulions pour notre réveil (quelques images vous attendent dans la galerie A Tour d’Images).

Les premières rencontres nous ont donné un aperçu de la richesse humaine qui nous attend. Nous avons allégé nos sacoches, cherchant l’équilibre entre le confort et l’affranchissement. En un mot, nous découvrons les saveurs du nomadisme.

Alors avant de reprendre la route, nous souhaitons tous vous remercier. Tous ceux qui nous soutiennent, nous encouragent. La famille, les amis, les parrains… vous êtes notre énergie. Merci à tous ceux aussi qui sont venus pour ce jour de départ, tellement riche en émotions qu’il est déjà un des grands apprentissages du voyage. Merci à ceux qui n’ont pas pu venir mais qui étaient là par leurs pensées ainsi qu’aux partenaires, dont le soutien nous permet aujourd’hui de vivre cette aventure.

Maintenant à nous de jouer : les routes du monde sont devant nous et vos arbres attendent d’être plantés.

Jura

Brèves nouvelles en chemin

En piste pour la France 1 Comment »

Nous avons franchi le Berry, dit au revoir à la Loire, affronté le vent de face et traversé le Morvan.

Prochaine objectif le massif du jura puis Genève que nous espérons atteindre Lundi.

Le départ

En piste pour la France 6 Comments »

IMG_0259

IMG_0246

IMG_0298

IMG_0288

IMG_0346

IMG_0352

triptyque

A 24 heures du départ…

En piste pour la France Comments Off


Voilà, dans moins de 24 heures nous serons sur la route, entouré d’un chapelet d’amis et famille partageant nos premiers coups de pédales. Peu à peu, ce chapelet s’égrainera … jusqu’à nous laisser seuls avec nos compagnons d’aventure : Lungta et Cintamany nos deux vélos.

Il y aura sans doute des larmes… Se séparer de ceux qu’on aime est le dur prix à payer pour s’ouvrir un horizon de libertés.

Ces derniers jours ont été intenses. Nuits écourtées par les mille et une choses à faire pour assurer ce départ avancé, premiers tests et premiers soucis avec le matériel vidéo (heureusement résolus), gros retard à la livraison des vélos…

Et puis il ya eu les bonnes nouvelles de dernières minutes comme le soutien de la Région Centre qui s’associe à notre aventure, les quelques jours de remise en jambe avec Richard, Daniel et Eric le long de la Loire.

Nous partirons demain en oubliant certainement des choses. Mais nous souhaitions vous remerciez, vous qui soutenez cette aventure, vous dont les mots nous poussent à vivre ce rêve, vous qui allez nous manquer et qui par vos gestes nous permettent aujourd’hui de partir à la conquête de nous même sur les routes du monde. Et puis il y a ce geste qui nous est cher  : vous offrir le symbole d’un arbre aux antipodes.

Merci à vous tous, ceux qui seront là demain pour notre plaisir, à ceux qui n’auront pas pu venir mais qui ont participé à la bonne préparation de A Tour de Roues. Vous êtes très précieux.
Dans l’agitation, nous n’avons eu que quelques minutes pour faire cette petite vidéo où notre vie pour ces 18 prochains mois s’étale sur une simple bâche.
Revue du matériel avant de le charger dans les sacoches.

Sans oublier bien sûr, tous vos mots de soutiens qui rempliront nos esprits.

Emilie et Benjamin

LinkDock.com You found linkdock.com, so will your customers. It's a great label for your website and will help you define your identity on the Web.